Un pont d'énergie entre le ciel de Londres et un navire de mer

Les événements extraordinaires rapportés par Geoffroy de Vigeois et Gervais de Tilbury, au sujet d'un navire voyageant dans le ciel, sont si surnaturels pour l'époque, ils nous forcent à nous questionner sur leur origine.

L'œuvre de fiction écrite par un auteur très imaginatif est  la première explication  qui vient à l'esprit.  Cette histoire fantaisiste aurait été racontée et reprise jusqu'à ce qu'elle devienne  un fait réel. Le court texte ressemble à une nouvelle de science-fiction du Moyen Âge racontant un fait réel mélangé à de la fiction. Cependant, l'incident  est décrit sans exagération et sans trop de détails. L'histoire n'a aucune morale. Elle est rapportée par Geoffroy de Vigeois comme un fait réel parmi d'autres observations insolites qui s'était produit à son époque. Elle semble décrire une observation inhabituelle avec des éléments connus de l'époque. L'oeuvre de fiction est une explication possible, mais l'histoire  est présentée  comme un fait par les auteurs.

Il est généralement accepté que vers 1782, les frères Montgolfière, Joseph-Michel et Jacques-Étienne aient inventé un aérostat à air chaud.  Même si le prodige du  navire voyageant dans le ciel a été raconté à une période bien antérieure à l'invention de la montgolfière, serait-il possible qu'en fait, une autre personne aurait inventé un  aéronef, un genre de dirigeable  utilisant comme nacelle un petit bateau ? L’existence d'une telle technologie aurait été incroyablement   en avance pour  cette époque. Elle aurait devancé l'invention des machines volantes de Leonardo da Vinci. Cette explication est attrayante. Elle explique le navire volant, l'utilisation d'une ancre et l'équipage. Cependant, elle n'explique pas pourquoi le matelot s'était noyé et comment les autres ont regagné leur navire à la nage.

Lorsque le niveau technologique associé à un phénomène est trop élevé pour une explication raisonnable, on peut présumer que la technologie provient d'une civilisation plus avancée. À cette époque,les machines volantes connues ne sont pas encore inventées.  Peut-on expliquer le navire voyageant dans le ciel comme étant un phénomène extraterrestre.   La corde et l'ancre de métal ne semblent pas être des outils qu'une civilisation capable de voyager sur d'énormes distances utiliserait pour stabiliser leur navire. De plus, les personnes descendues pour déprendre l'ancre ressemblaient à de simples matelots. La scène qui est décrite ne semble pas être associée à un phénomène extraterrestre.

Je pense que l'explication est simple, mais beaucoup plus difficile à accepter. Selon moi, le navire n'a jamais été au-dessus de la ville de Londres. Il semble que quelquefois deux régions limitées de l'espace sur la surface de la planète se connectent. Un pont est créé entre les deux espaces. Si l'énergie est assez intense, même des objets peuvent passer d'un endroit à l'autre. C'est comme si le téléspectateur  pouvait agir sur la scène qui se déroule sur son écran et même à la limite entrer dans celle-ci. Les deux régions sont physiquement séparées, mais unies par le pont d'énergie. Pour un temps limité, certains objets de deux régions différentes coexistent dans un référentiel commun tout en étant physiquement séparés. Il est à remarquer qu'à Londres, l'eau n'était pas visible. Les gens avaient donc l'impression que le navire voyageait dans le ciel. Ce pont d'énergie pourrait expliquer  la téléportation du soldat philippin Gil Perez. Il faudrait peut-être chercher les Avengers du vol 19 du triangle des Bermudes dans le Pacifique nord?

Un navire de mer voyageant dans le ciel - Page 2