Le Ruth est retrouvé sans son équipage au large des Bermudes

Encore une fois, le triangle des Bermudes a fait parler de lui. Une frégate de la marine royale, HMS London, a trouvé un ketch de 50 pieds à la dérive à 500 Km au large des Bermudes. Il portait le nom de Ruth. Le voilier n'avait pas de voile et les amarres pendaient sur les côtés de celui-ci. Il y avait des vêtements dans les couchettes. Un livre était ouvert avec un signet indiquant encore la page. Le réfrigérateur était plein de nourriture pourrie. Le cendrier était rempli de mégots de cigarettes. Comme si l'équipage avait disparu soudainement.

L'équipage du HMS London décida de ramener le Ruth à Puerto Rico. Ils n'eurent qu'à nettoyer le voilier et à y faire des réparations mineures. Le Ruth avait dérivé pendant environ 10 mois sur l'océan et il était toujours en bon état. Une fois les réparations faites, l'équipage s'est dirigé vers Puerto Rico. Durant le voyage, ils ont dû faire face à une très forte tempête. Le moteur ainsi que tous les équipements de navigation sont tombés en panne. À la sortie du triangle des Bermudes, les équipements se sont mis à fonctionner de nouveau. Ils ont finalement rejoint le HMS London le 12 juillet 1997.

Une semaine plus tard, les propriétaires du voilier ont été retrouvés en Allemagne. Le Ruth s'était probablement libéré de ses amarres à l'automne précédant. Ralf Schilling 37 ans et son épouse Britta 31 ans pensaient que le voilier avait été volé et ils sont retournés en Allemagne. Ils étaient très heureux de le retrouver en bonne condition.

Plus tard, on a trouvé qu'un interrupteur avait été installé sur le circuit de charge des batteries. L'interrupteur en question peut expliquer pourquoi les instruments et le moteur ont cessé de fonctionner. En mauvaise position, les batteries ne pouvaient plus être rechargées.

Heureusement que les Schilling ont été retrouvés parce que sinon, cette histoire possédait tous les éléments pour en faire une des plus étranges. Elle demeure quand même très intéressante à connaître. Les septiques au sujet du triangle des Bermudes vont immédiatement dire : ″Voilà tout peut-être expliqu&´ et il n'existe aucun mystère dans le triangle des Bermudes.″ Je pense qu'il faut garder l'esprit ouvert et  ne pas généraliser. Imaginez l'impact pour l'humanité, si un jour on découvre un passage vers une autre dimension et que l'on soit capable de l'étudier pour bien le comprendre. Bien des phénomènes du passé étaient considérés comme &´tant mystérieux. Même si aujourd'hui, nous pouvons les expliquer, il ne demeure pas moins qu'ils existent et qu'ils sont réels. C'est seulement notre compréhension qui a changé. Le phénomène, lui, il reste le même.